« Entrepreneur : cette plateforme accepte les petits montants ce qui est très bien pour nous »

Publié le 27 novembre 2020

GCollect > Témoignages > « Entrepreneur : cette plateforme accepte les petits montants ce qui est très bien pour nous »
recouvrement facture professionnel restauration

Alain Debeir, entrepreneur est à la tête d’une micro-brasserie située à Pernes-les-Fontaines en Provence. Cet entrepreneur vend la majeure partie de sa production à des professionnels. Que fait-il en cas d’impayé ? Pourquoi utilise t-il la plateforme GCollect dédiée au recouvrement de créances ?

En quoi consiste votre activité d’entrepreneur ?

Alain Debeir : On fabrique et on vend de la bière. On achète de la matière première, du malt et du houblon, que l’on brasse dans nos cuves et après on met le tout en bouteille ou en fût. On produit 5 types de bières, une blanche, une blonde, une triple, une IPA et une bière de Noël.

Fondateur de votre entreprise, qui sont vos clients ?

La grande majorité de nos clients sont des professionnels : des cavistes, des supérettes, des magasins touristiques et des bar-restaurants. Nous sommes présentsaussi sur des salons, des marchés et des foires où on vend nos bouteilles en direct. Les gens peuvent également venir déguster et acheter sur place à la micro-brasserie.

Comment qualifiez-vous votre relation-client ?

C’est une relation directe basée sur la confiance. 

Qui s’occupe de la facturation ?

C’est moi. Et j’utilise un logiciel de gestion qui nous prévient quand il y a des relances à faire.

Vous avez des retards de paiement en tant qu’entrepreneur?

On est confronté à des retards de paiement mais comme on connaît nos clients on arrive en général à récupérer ce qui nous est dû. C’est souvent des oublis ou alors ils nous demandent 2 semaines de délai car ils ont des difficultés et ça ne pose pas de problème. On a eu un peu plus de mal avec les bars et restaurants fermés pendant la Covid mais c’est compréhensible.

Quel est l’impact des impayés sur votre activité ?

Il n’est pas énorme sur le moment car nos factures sont d’un faible montant. En revanche quand ça se répète, le fait d’avoir plusieurs créances impayées peut devenir handicapant pour une petite structure comme la notre.

Qui sont les clients qui ne vous payent pas ?

Le plus souvent se sont des cavistes. Une année on est tombé sur trois clients que je qualifierais de malhonnêtes et qui nous ont carrément dit qu’ils ne nous paieraient pas.

Comment vivez-vous ce genre de situation ?

On a une relation de confiance, on joue toujours le jeu avec les clients. Je prête des verres, des tireuses aux cavistes quand ils organisent une soirée. Je leur fais des petites livraisons avec des demi-cartons si il le faut. Alors après si je me retrouve avec des impayés, c’est dur.

Quel est votre réflexe face aux impayés en tant qu’entrepreneur?

J’ai cherché une solution sur internet et c’est comme ça que je suis tombé sur la plateforme GCollect qui propose le recouvrement digital des créances.

Pourquoi avoir choisi cette plateforme pour les impayés ?

Le recouvrement de créances je pensais que c’était réservé aux entreprises qui ont de grosses factures. Là j’ai été agréablement surpris car j’ai vu que cette plateforme acceptait les petits montants. J’ai trouvé ça très bien pour des entrepreneurs comme nous.

Comment s’est passé votre premier contact avec la plateforme en tant qu’entrepreneur?

Quand je me suis inscrit, quelqu’un m’a appelé tout de suite, pour savoir si j’avais besoin d’aide. Les commissions étaient claires. Ça m’a mis en confiance. 

Que pensez-vous du fonctionnement de la plateforme?

C’est très simple. Je dépose mes factures et je suis immédiatement mis en relation avec un huissier de justice ou une société de recouvrement. Ensuite je n’ai plus rien à faire.

Qu’est-ce qui vous plaît dans cette plateforme ?

Je peux voir où en est le recouvrement de mes factures grâce à l’interface dédiée. C’est très bien fait. Je suis au courant tout de suite de ce qui se passe, avec les sommes encaissées. Il y a un vrai suivi. Une fois l’argent récupéré je reçois la facture de GCollect et celle du professionnel. Tout se passe par mail. C’est très interactif.

Vous avez réussi à récupérer des créances impayées de cette façon ?

On a pu déjà récupérer 60% des sommes qui étaient impayées. Pour certaines c’étaient des factures anciennes donc de l’argent que je ne pensais pas revoir. Ma comptable est trèscontente et moi aussi, donc c’est parfait.

Qu’avez-vous pensé du coût du recouvrement de vos créances pour vous entrepreneur ?

C’était clair dès le début. Pour moi ce sont des sommes justifiées. Je suis bien conscient que c’est du boulot de récupérer cet argent.

Est-ce que vous recommanderiez la plateforme GCollect pour un entrepreneur ?

J’en ai déjà parlé à d’autres entrepreneurs qui m’ont demandé conseil car ils ont aussi des impayés.



L’homme : Alain Debeir

Cet ingénieur informatique a longtemps vécu en Italie puis en Suisse avant de poser ses valises en Provence avec sa famille. Consultant en intégration de systèmes il s’est ensuite spécialisé dans le web en réalisant des applications et des sites internet. Puis il fait le choix courageux de changer de voie et se lance avec 2 associésdans la fabrication de bières artisanales.

« C’est un métier qui m’offre plus de contact social. Je peux aussi créer quelque chose de mes mains à partir d’un matière première, c’est ce qui me plaît » 

Tous les ans il organise avec ses associés le festival de la bière de goût qui accueille plusieurs milliers de visiteurs à Pernes-les-Fontaines. Alain Debeirest également président de la RILE une pépinière d’entrepreneurs de Carpentras qui aide les créateurs d’entreprise à se lancer. Après avoir beaucoup pratiqué le ski et le parapente, il s’adonne aujourd’hui au vélo de route. Passionné de football c’est un grand supporter des girondins de Bordeaux et de l’équipe de France. 

L’entreprise : brasserie La Déjantée
Création : 2016
Implantation : Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse
Activité : fabrication et vente de bière artisanale
Clients : cavistes, supérettes, magasins touristiques, bars et restaurants, particuliers à l’occasion de fêtes ou mariage
Volume : 40 000 litres par an, en bouteilles de 33 et 75 cl et en fûts de 20 et 30 litres
Forme juridique : SAS
Outil utilisé : logiciel Easybeer pour la gestion des stocks et la facturation 
Facebook : https://www.facebook.com/brasserieladejantee/

RECOUVREZ VOS FACTURES DÈS 10€

OUVREZ GRATUITEMENT UN COMPTE

Documentation