L’ENA bonnet d’âne de l’encaissement des factures

Publié le 23 septembre 2020

GCollect > Actualités > L’ENA bonnet d’âne de l’encaissement des factures
Ecole Nationale d'Administration

Dans les coulisses de l’Ecole nationale d’administration où les futurs pilotes de la République font leurs classes, les voyants financiers sont au rouge et l’encaissement des factures peine.

(…) Les trésoriers de l’école peinent à se faire payer les factures des prestations que l’ENA propose. Résultat, le déficit augmente et l’encaissement des factures peinent si rien ne change, l’école, qui dispose encore d’une petite réserve pour éponger, fera banqueroute d’ici quatre ans. (…) Si la situation financière s’est beaucoup dégradée depuis, c’est aussi parce que l’ENA n’est pas douée pour faire rentrer l’argent dans ses caisses. Beaucoup de factures de formations restent en souffrance.

Extrait de l’article : En septembre 2017, la Fondation iFRAP faisait la demande des comptes financiers et du bilan social de l’École nationale d’administration (ENA). C’est en nous appuyant sur ces documents reçus le 16 août 2018 que nous avons pu faire le constat suivant : l’ENA fait l’objet d’une grande fragilité financière, caractérisée par un déficit récurrent qui nécessite des ponctions régulières dans la trésorerie de l’école. Ce déficit culmine à près de 3 millions d’euros. Sur un budget global de 40,8 millions d’euros, ce n’est pas un détail. À ce rythme-là, si rien n’est fait, l’école sera en faillite dans quatre ans.

source : Aurélie Lebelle et Matthieu Pelloli, Le Parisien 13.10.2018

RECOUVREZ VOS FACTURES DÈS 10€

OUVREZ GRATUITEMENT UN COMPTE

Documentation