fbpx

« On a pu récupérer 6 000 € très rapidement »

Thomas Puig est directeur marketing et commercial de Telescop. Cette startup de l’immobilier permet aux professionnels de cibler et analyser en quelques clics les opportunités immobilières ou foncières. Que fait-il quand un client ne paye pas ? Quelle solution utilise t-il pour se faire payer ? En quoi la plateforme GCollect pour les impayés l’a t-elle aidé à optimiser son poste client ?

Interview de Thomas Puig

Quelle est l’activité de Telescop ?

Thomas Puig : On simplifie la recherche de biens immobiliers en proposant une carte de prospection digitale. C’est un outil qui permet à nos clients, grâce à la géolocalisation, de disposer des données stratégiques sur tous les terrains et bâtiments : nom des propriétaires, données sur la construction, santé financière des occupants, transactions… L’intérêt pour les professionnels de l’immobilier c’est de pouvoir anticiper les ventes, les successions, les faillites, et d’être les premiers sur le coup.

Combien facturez-vous votre service ?

C’est un abonnement annuel qui varie selon la couverture géographique choisie et le nombre d’utilisateurs. Ça tourne autour de 1500 € par an en moyenne soit 125 € par mois mais ça peut être plusieurs dizaines de milliers d’euros pour certains clients.

Comment s’effectue le paiement pour accéder à votre service ?

Le règlement se fait par prélèvement SEPA ou par carte bancaire. J’ai voulu tout automatiser quand je suis arrivé chez Telescop On est une société en SaaS avec 250 à 500 factures par mois. Le fait que tout soit automatisé, que les clients soient obligés de mettre leur moyen de paiement en ligne ça nous a enlevé énormément de problèmes.

Quel genre de problèmes souhaitiez-vous éviter ?

Avant de rejoindre Telescop, j’avais créé une agence de communication. Les impayés c’était un sujet central. C’est d’ailleurs ce qui a failli nous faire mettre la clé sous la porte. J’avais en moyenne entre 30 et 40 % de mon chiffre d’affaires dehors. J’avais même été obligé d’engager des procédures judiciaires. Quand des clients ne payent pas ça peut aller très loin et ça peut durer très longtemps. Je ne voulais plus de ça.

Que faites-vous si un client ne vous paye pas ?

Quand les relances automatiques ne suffisent pas, c’est notre office manager qui prend le relais. Il appelle les clients au téléphone et si le problème persiste on bloque l’accès à la plateforme au bout de 3 semaines. C’est à ce moment-là que l’on fait appel à GCollect.

Pourquoi utiliser GCollect pour récupérer vos impayés ?

On est peu nombreux dans l’entreprise, notre temps est précieux et on a préféré ne pas s’occuper nous même du recouvrement de créances. Je préfère que quelqu’un le fasse pour nous et le fasse bien plutôt que de passer énormément de temps à ce qui n’est pas directement lié au business.

Comment avez-vous connu GCollect ?

GCollect est une startup comme nous, une fintech labellisée par Finance Innovation qui est le pôle de compétitivité mondial de la finance. C’est un membre de ce pôle qui nous a recommandé cette plateforme pour le recouvrement de nos créances impayées.

Vous aviez recherché d’autres solutions pour vous faire payer ?

Pour être honnête J’ai fait le tour des acteurs du marché. Ce que j’ai trouvé bien avec GCollect c’est que je pouvais m’inscrire assez simplement et voir comment ça fonctionnait ce qui n’était pas forcément le cas pour les autres.

Vous aviez déjà fait appel aux services d’un huissier de justice ou d’une société de recouvrement ?

Dans ma précédente société j’avais fait appel à un huissier de justice mais ça n’avait pas été efficace. Je trouve plus pratique d’avoir une plateforme qui nous met en relation avec un professionnel du recouvrement sans avoir à le chercher soi-même. Ce qui m’importe, c’est de pouvoir déposer ma facture en quelques clics et la savoir en de bonnes mains.

Le fait que GCollect privilégie le recouvrement amiable des créances a t-il compté ?

Oui, clairement, je n’ai pas envie que nos clients nous détestent. Je trouve que c’est bien de passer par une personne externe pour taper du poing sur la table mais en restant dans l’amiable donc la médiation. Ça permet de sauvegarder la relation avec le client. S’il paye sa dette et qu’il décide de revenir utiliser notre service, nous l’accepterons volontiers. C’est plus facile de repartir sur des bases saines de cette façon.

Avez-vous pu récupérer l’argent qui vous était dû grâce à GCollect ?

Oui, 9 factures déposées sur la plateforme ont finalement été payées. Le recouvrement de ces créances s’est fait très rapidement en 1 ou 2 mois. Au total on a ainsi pu récupérer plus de 6 000 €.

 

Découvrir GCollect

 

Lire aussi   | Johan Peerbolte: « C’est simple, économique et efficace »
iLre aussi   | Jean Laverty: « J’ai mis mes factures et j’ai laissé les choses se faire »
Lire aussi   | Jean Lourdin: « Je considérais ces factures comme perdues »

 

 

Professionnels du recouvrement

Vous cherchez un levier de croissance ? Etre abonné à notre plateforme permet d'acquérir une nouvelle clientèle.

7 avenue de l'Opéra
75001 Paris
contact@gcollect.fr
+33 1 44 50 02 83

Suivez-nous