fbpx

La solution : GCollect, pour aider les petites entreprises à résoudre leurs problèmes d’impayés

C’est pour aider les TPE et les PME qu’est née GCollect. Cette plateforme met en relation les professionnels qui ont des impayés avec des gens dont le métier est d’encaisser les factures.

La solution est une chronique de l’émission « La France Bouge », diffusée le jeudi 25 avril 2019

Elisabeth Assayag (Europe 1) : 40 entreprises chaque jour mettent la clé sous la porte à cause de factures impayées. Et selon L’Insee 25% des défaillances d’entreprises sont dues à des retards de paiements. C’est pour aider les TPE et les PME qu’est née GCollect.

Sébastien Guyot (Europe 1) : Oui, une startup parisienne fondée en 2017 par un ancien huissier, Fabrice Develay. Vous en aviez marre d’être mal accueillit en tant qu’huissier ?

Fabrice Develay : Un petit peu

On estime à 300 000 le nombre d’emplois menacés par des retards de paiements.
Vous vous adressez à ces TPE, à ces PME qui sont souvent démunies en cas d’impayé.
A qui on s’adresse ? A un avocat ? Un juriste ? A une société de recouvrement ou à un huissier par exemple ? Vous, vous avez décidé de servir d’intermédiaire ?

GCollect est la première place de marché et la première plateforme d’intermédiation qui met en relation les professionnelles qui ont des impayés avec les gens dont le métier est de recouvrer et d’encaisser ces factures impayées. Parce que derrière les factures impayées, je reprends les propos d’Elisabeth ou effectivement il y a des emplois, des gens qui ont travaillé. Et la préservation de l’emploi est aussi un des objectifs de GCollect.

Alors comment fonctionne la plateforme numérique très concrètement ?

La plateforme fonctionne de la manière la plus simple. GCollect s’est basée sur l’ouverture des numéros siren en 2017. Aujourd’hui pour avoir accès au service GCollect, vous tapez votre numéro siren, vous vous abonnez à la plateforme. Il y a deux types d’abonnements : l’abonnement gratuit et un abonnement payant. L’abonnement gratuit fonctionne de la même manière que celui qui est payant sauf que l’honoraire perçu par GCollect sur les flux encaissés est plus important.

Et si c’est payant, c’est 249 euros par mois c’est ça ?

249 euros par an !

Par an, autant pour moi. Et vous récupérez combien en pourcentage ?

Sur l’abonnement gratuit on récupère 5% du flux collecté et sur l’abonnement payant 2,5 %.

Quand je vous demandais comment ça fonctionne, j’imagine que c’est à base d’algorithmes spécifiques ?

Les deux innovations de GCollect, c’est la raison pour laquelle nous avons été labellisés par le pôle de compétitivité mondial de la finance, Finance innovation, en décembre 2017. La première innovation ce sont nos algorithmes qui calculent l’honoraire de recouvrement. L’honoraire de recouvrement c’est ce que réglera le client qui à sa facture impayée au prestataire qui à encaissé sa facture. Et ce n’est plus le prestataire qui impose et qui fixe cet honoraire. Cet honoraire est soumis au client qui l’accepte. A ce moment-là, quand les factures sont déposées sur la plateforme, il y a une information qui est transmise à tous les huissiers et sociétés de recouvrement qui dit : il y a une facture de tel montant dans tel secteur géographique et dans telle typologie d’activité industrielle ou de service.

Vous vous présentez comme une société indépendante, en quoi vous êtes indépendant ?

Nous ne sommes affiliés à aucune banque, à aucun huissier, à aucune société de recouvrement. Nous sommes entièrement indépendants. Nous faisons le jeu, ce qu’on appelle dans l’univers des startup, customer centric.. Nous nous intéressons au client.

Au customer ! Vous évaluez aussi les professionnels du recouvrement. C’est quoi ? Vous êtes un peu une espèce de tripadvisor ?

C’est la seconde innovation effectivement. La plateforme, les algorithmes évaluent la capacité à préserver la relation client des huissiers de justice ou des sociétés de recouvrements, leur capacité à encaisser rapidement les fonds qui sont dus. Aujourd’hui pour donner un ordre d’idée le délai moyen entre le dépôt de la facture et son encaissement est de 53 jours.

On a une question d’une personne sur twitter qui nous dit : « Si je comprends bien, plus aucun intérêt à rechercher sois même un huissier ou un prestataire pour mon recouvrement de facture » ? 

GCollect fait effectivement ce travail pour le compte des TPE, des PME. Vous n’avez plus à vous intéresser au prix du marché.

Vous faite le travail….

On fait le travail, et surtout on anime le réseau des encaisseurs.

Que dit notre coach Guillaume Cairou ?

Guillaume Cairou (président du Club des entrepreneurs) : C’est intéressant pour la TPE, l’artisan… Moi ce qui m’intéresse c’est qu’on a parlé de deux innovations. Vous êtes sur un marché je pense concurrentiel. Il y a pas mal d’acteurs sur se marché…

Il y a beaucoup d’acteurs dans le recouvrement de créance. Nous ne faisons pas de recouvrement. Nous sommes une plateforme d’intermédiation.

Et donc finalement, quels peuvent être justement les leviers de croissance de ce marché ?

Les leviers de croissance son multiples. Le premier, dans la chaine de valeur de GCollect c’est s’intéresser au recouvrement en soi. On va effectivement apporter des préconisations à nos prestataires sur la qualité de leur recouvrement, leur rapidité, sur leur efficacité, leur efficience et ensuite nous sommes la brique de recouvrement qui intéresse certaines banques parce qu’aujourd’hui le recouvrement est inféodé ou à des huissiers ou à des sociétés de recouvrement qui délivrent leur savoir.

Elisabeth Assayag (Europe 1) : Vous vous payez comment ?

On a une commission sur les flux encaissés.

Combien ?

5% ou 2,5% en fonction des abonnements, gratuit ou pas gratuit.

Professionnels du recouvrement

Vous cherchez un levier de croissance ? Etre abonné à notre plateforme permet d'acquérir une nouvelle clientèle.

7 avenue de l'Opéra
75001 Paris
contact@gcollect.fr
+33 1 44 50 02 83

Suivez-nous