« GCollect apporte une réponse immédiate et efficace »

Thierry Luisada est expert-comptable depuis 25 ans. Co-fondateur de Compta4You, il a longtemps cherché la meilleure solution pour lutter contre les impayés. Que ce soit pour son cabinet d’expertise-comptable ou pour ses clients, pourquoi utilise-t-il et recommande-t-il la plateforme digitale GCollect dédiée au recouvrement de factures ?

En quoi consiste votre activité ?

Thierry Luisada : À la base on est un cabinet d’expertise-comptable traditionnel que l’on a transformé en cabinet numérique c’est-à-dire 100% digital. L’objectif est de réconcilier les entrepreneurs avec leur comptabilité.

Vous vous adressez à quel type d’entrepreneurs ?

Essentiellement des jeunes créateurs d’entreprise et des dirigeants de TPE qui n’ont pas d’organisation administrative. Ces chefs d’entreprise voient l’expert-comptable comme un partenaire pour le conseil et l’accompagnement mais la partie administrative est quelque chose de trop ennuyeux, sans valeur ajoutée et trop prenant pour eux. Le fait de pouvoir numériser tous leurs documents pour nous les envoyer leur facilite la vie.

Qui sont vos clients ?

On a des entrepreneurs du BTP traditionnel et de la rénovation énergétique. Certains sont partis de zéro et sont devenus de belles PME. Notre clientèle vient aussi du secteur informatique, de la restauration, et il y a beaucoup de professions libérales, des avocats, des médecins… 

Comment traitez-vous les impayés ?

On a une procédure de relance pour chaque client qui ne paye pas. On est très réactif, on n’hésite pas si l’entrepreneur est en difficulté à lui proposer un décalage de paiement d’un ou deux mois. Si malgré les relances, on n’a pas de retour, on passe par la plateforme digitale GCollect pour les impayés.

Comment s’est passé votre premier contact avec GCollect ?

On a demandé à tester l’outil. On nous a expliqué comment ça fonctionnait et nous avons fait notre dépôt de facture. On a été immédiatement mis en relation avec un cabinet de recouvrement partenaire de GCollect qui a accepté la mission moyennant la rémunération préconisée par la plateforme.

C’était pour quel type d’impayé ?

On avait un client qui ne nous payait pas. On l’a relancé plusieurs fois gentiment, mais cela n’a pas marché. Sa dette qui datait de deux ans représentait plus de 1000 €. On a transmis le dossier à GCollect qui a été très efficace puisqu’on a été réglé très rapidement grâce à l’arrangement obtenu.

Quel genre d’arrangement ?

Le cabinet désigné par GCollect a fait la médiation entre le client et nous-même. On a consenti à baisser un petit peu le montant qui nous était dû de manière à ce que le client en question puisse nous régler le solde. On n’a même pas eu à intervenir, juste échanger quelques minutes au téléphone. Et à la fin on nous a prévenu que l’accord avait été trouvé, que le paiement avait été fait et on a reçu le virement 48h après.

Qu’est-ce qui vous plaît dans GCollect ?

J’aime cette flexibilité, le fait qu’une fois qu’on a déposé la facture sur la plateforme on n’a plus besoin de s’en occuper. Pour ce client qui ne nous payait pas, le cabinet de recouvrement avec qui on a été mis en relation a pris contact avec nous, c’était à chaque fois rapide et synthétique. On a eu un suivi et on a trouvé une solution grâce à GCollect.

Pourquoi passer par une plateforme plutôt que de vous adresser à un professionnel directement ?

On ne voulait pas passer par la voie d’un recouvrement classique car trop complexe et trop procédural. Si il faut entrer en contact avec un cabinet spécialisé dans la relance ou avec un huissier de justice, il faut faire la démarche alors que là on fait tout depuis son ordinateur. On s’inscrit, on dépose notre facture, c’est le cabinet qui vient à nous, donc c’est du temps gagné. C’est super simple.

Le fait que GCollect facilite la médiation a t-il compté pour vous ?

Oui, en cas de litige entre les parties prenantes, le fait qu’il y ait un intermédiaire ça joue énormément pour trouver un accord. Obtenir une solution amiable c’est plus intéressant que de s’engager dans une procédure judiciaire longue et chère.

Qu’est-ce que change la loi Pacte qui vous permet de procéder au recouvrement amiable des factures de vos clients ?

Avec l’ouverture du marché du recouvrement de créances aux experts-comptables par la loi Macron, on a accepté une mission de ce type pour un de nos clients. Mais pour être franc ça nous prend beaucoup plus de temps que prévu avec des résultats qui ne sont pas extraordinaires. On regrette, on se rend compte qu’on ne peut pas tout faire, d’où l’intérêt d’externaliser cette démarche sur une plateforme digitale comme GCollect. 

Est-ce que vous recommanderiez GCollect à vos clients ?

On recommande déjà la plateforme. GCollect est dans l’air du temps. Elle correspond exactement à ce que recherchent nos clients, d’autant plus que la situation actuelle fragilise leur trésorerie. Il faut que l’on puisse les accompagner. On n’a pas le temps matériel ni l’expérience pour savoir comment récupérer leurs créances de manière efficace donc on a besoin d’un partenaire sur lequel s’appuyer. Comme on a testé la plateforme on sait qu’elle peut apporter une réponse immédiate et efficace à leur problème. On a d’ailleurs mis GCollect dans nos favoris. 

Les chefs d’entreprise se préoccupent-ils suffisamment de leurs impayés ?

Cela fait 25 ans que j’exerce le métier d’expert-comptable. Ce que je constate, c’est que lorsque l’entreprise grossit, qu’elle va bien et qu’elle multiplie les clients, certains débiteurs ne sont plus relancés. Les chefs d’entreprise perdent le fil et le suivi de leurs clients faute de temps. Ils ne découvrent leurs impayés qu’au moment du bilan, ce qui est un peu tard pour relancer. C’est pourquoi on les encourage à déposer leurs factures sur GCollect très rapidement après l’échéance de paiement.

Face aux impayés, pensez-vous que le « Name and shame » soit une solution ?

Dénoncer les entreprises parce qu’elles ne payent pas ou tardivement je suis contre. Le mettre sur place publique qu’est-ce que ça va changer ? L’important c’est de pouvoir récupérer ses créances et le « Name & shame » n’est pas la meilleure façon d’y arriver selon moi.



L’homme : Thierry Luisada

Après 15 ans dans un cabinet d’expertise-comptable parisien où il finit par occuper le poste de directeur du département d’audit, il créé son propre cabinet. En parallèle il lance Compta4You avec Olivier Giunta, son associé. Ce qu’il apprécie avant tout : l’autonomie, l’indépendance, et la liberté de décision.

« On s’est adapté à cette nouvelle génération d’entrepreneurs qui veut travailler sur son business avec un minimum d’administratif »

Ce grand voyageur, amateur de musique, a pratiqué le football à haut niveau. Passionné de sports, c’est un spectateur assidu de compétitions. 

L’entreprise : COMPTA4YOU
Création : 2012
Implantation : Cergy dans le Val-d’Oise
Activité : expertise-comptable, création d’entreprise, facturation, bilan, déclarations fiscales, bulletins de salaires
Clients : créateurs d’entreprise, TPE du bâtiment, informaticiens, restaurateurs, professions libérales
Forme juridique : SARL
Outil utilisé : Slack
Site internet : https://compta4you.com

Documentation