« Ça m’a permis de réduire les délais de paiement »

Mathieu Vignaud est PDG d’une agence de communication digitale implantée dans les Bouches-du-Rhône. Confronté à de nombreux retards de paiement, il a cherché une solution simple et efficace pour le recouvrement de ses créances impayées. Pourquoi a-t-il choisi GCollect pour se faire payer ? Comment utilise-t-il cette plateforme en ligne de recouvrement de créances ?

Quelle est votre activité ?

Mathieu Vignaud : On fait de la création de sites internet et des boutiques en ligne pour les TPE et PME. On réalise aussi des logos, des dépliants, des plaquettes et des vidéos pour la communication de ces entreprises.

Le profil de vos clients ?

On travaille beaucoup avec de petites entreprises, des restaurants, des boutiques de vêtements ou des artisans. Au total cela représente plus de 300 sociétés dont une cinquantaine de clients fidèles et récurrents. On est très proche d’eux. J’ai même des relations d’amitié avec certains.

Qui s’occupe de la facturation ?

C’est moi qui valide les devis et les factures. On a énormément de retard de paiement. Je pense que c’est lié à la proximité qu’on a avec les clients. Certains me voient comme un ami, un peu moins comme un partenaire professionnel, du coup ils traînent pour payer. C’est vrai que je suis quelqu’un de gentil et sympathique mais j’ai besoin d’être payé comme tout le monde.

Quel est l’impact de ces retards de paiement sur votre entreprise ?

On a des délais de paiement qui sont très longs. Alors qu’on devrait être à 30 jours, on est plutôt à 90 voire 120 jours. C’est compliqué car nos tarifs sont attractifs et calculés au plus juste avec peu de marge. On n’a pas une trésorerie illimitée. 

Quel regard vous portez sur ces impayés ?

Avoir des problèmes de trésorerie je connais, tout comme ne pas pouvoir honorer un paiement fournisseur en temps et en heure. Je peux me mettre à la place d’un client qui ne paye pas. Mais J’ai dû emprunter à ma banque pour compenser nos impayés. Donc ça me frustre de ne pas être payé et ça me blesse aussi personnellement car je me sens abusé et pas respecté. 

Quels sont les clients qui ne vous payent pas ?

Dans l’ensemble ce sont des clients occasionnels qui nous passent une commande une fois et qui se disent «  c’est une petite entreprise donc on les paiera plus tard ». Ils pensent qu’on n’a pas les reins assez solides pour les envoyer au tribunal. Mais manque de pot, on a parfaitement les atouts pour se faire payer depuis que j’ai découvert la plateforme pour les impayés GCollect.

Qu’est-ce que cette plateforme a changé pour vous ?

Ça m’a ouvert les yeux. J’ai pris conscience avec GCollect, que je pouvais m’appuyer sur des professionnels du recouvrement à moindre coût. Ça a été un déclic et c’est efficace. Je mentionne maintenant le recours à GCollect en cas d’impayé sur toutes mes factures et c’est très dissuasif. Je m’en sers comme d’une force. Ça m’a permis de réduire les délais de paiement. Pour moi, GCollect n’a eu que des effets positifs. 

Faire appel à un professionnel du recouvrement vous n’y aviez pas pensé avant d’utiliser GCollect ?

Quand j’ai débuté je n’avais pas beaucoup d’argent et j’ai été moi-même relancé plusieurs fois par un cabinet de recouvrement. Je me suis toujours dit que ça devait coûter cher et que je n’aurais jamais les moyens d’utiliser ce genre de service. De ce point de vue j’avais une vision négative du recouvrement de créances. Mais ce n’est plus le cas maintenant.

Comment avez-vous connu GCollect ?

C’est un ami très actif dans les réseaux d’entrepreneurs de la région marseillaise qui m’a mis sur la piste. Il est lui-même partenaire de cette plateforme pour les impayés. Il m’a dit que ça fonctionnait comme une place de marché, donc que c’était au plus offrant. Le principe m’a plu. 

Comment s’est passé votre premier contact avec la plateforme ?

Je me suis inscrit et très vite un membre de l’équipe de GCollect m’a appelé. Il m’a dit qu’il était à ma disposition si besoin et ça s’est très bien passé. Ce qui m’a conquis c’est l’équipe qui est derrière et qui est très réactive. J’ai vu que je pouvais leur déléguer mes factures impayées en toute confiance.

Et vous êtes content du résultat ?

Oui, le fait de passer par GGollect a été libérateur pour moi. Je me suis dit que ce n’était finalement pas si compliqué que ça de récupérer un impayé, en tout cas de cette façon. Aujourd’hui je peux continuer à grossir car derrière moi j’ai cette plateforme qui va pouvoir m’aider en cas de retard de paiement.




L’homme : Mathieu Vignaud

Cet autodidacte passionné par le numérique et l’informatique a arrêté les études en troisième. Il travaille sur les marchés puis dans la restauration a vant d’intégrer l’école de design et d’arts appliqués de Reims. Il se forme ensuite lui-même aux métiers du web. Originaire des Charentes Maritimes, il lance son agence de communication digitale et s’installe dans les Bouches-du-Rhône. Ce fou de musique est aussi un passionné de matériel Hifi.

« C’est ma bulle de décompression » explique-t-il.

L’entreprise : TACOM
Création : 2015
Implantation : Istres dans le département des Bouches-du-Rhône
Activité : création de sites internet, réalisation de logos, dépliants et plaquettes de communication
Clients : TPE et PME, artisans, restaurants, boutiques
Forme juridique : SAS
Facture moyenne : 350 €
Outil utilisé : logiciel Sellsy pour la facturation et la comptabilité
Site internet : https://www.agence-tacom.com

Documentation